Album

Notes biographiques

 

Sylvain Bigras est né à Laval des rapides au début des années soixante. Dès l’enfance il affectionne le dessin ainsi que le travail du bois. A douze ans il participe aux ateliers du frère Jérôme. Une rupture se fait entre l’espace libre de l’enfance dans la création et le futur. Il entreprend des études en graphisme. Son intérêt pour les arts, la peinture en particulier refait surface au Cégep Lionel Groulx où il entreprend des études en psychologie. Au début de la vingtaine, il quitte Laval pour faire un baccalauréat en arts plastiques à l’université du Québec à Montréal. À nouveau, il est captivé par la subtilité de la peinture et la complexité technique de ce médium qui s’harmonise à sa création et à ses préoccupations esthétiques.

 

Depuis une quinzaine d’années, S.Bigras fait partie du paysage artistique au Québec et au Canada. Sa peinture présente un monde de figuration véhiculant des formes métamorphosées. Chercheur visuel, il élabore un système formel qui lui est propre. Ses tableaux racontent ses plaisirs, ses marottes et les passions qui animent son existence tout en enrichissant son univers pictural. Son intérêt pour la peinture à l’huile l’a conduit à poursuivre une recherche sur les composés chimiques de son médium de prédilection. Ces études l’ont amené à présenter une conférence sur la chimie des couleurs à l’université du Québec à Montréal. Un vidéo a été réalisée sur le sujet.

 

En 1992, S. Bigras renoue avec le bois à travers la création de bijoux, de sculptures et de plaques murales inspirés de son univers pictural où la fantaisie, l’humour et l’expression contaminent avec bonheur ces objets.

En 1996, il reçoit le prix Jean Cartier au Salon des Métiers d’arts de Montréal.

 

S. Bigras s’est réinstallé à Laval avec sa femme et son fils Victor. Plus près de la nature, il développe une passion pour le potager, la culture biologique, la mycologie et la botanique. Son œuvre est habitée par la richesse de ces bonheurs quotidiens.

 

Récemment, S. Bigras s’intéresse à la conception de murales et d’œuvres de plus grandes dimensions. Il a réalisé deux œuvres en 1999 pour l’ancien édifice de Bell à Ottawa. Les œuvres de S. Bigras font partie d’importantes collections privées et publiques dont ; le Musée du Québec, La collection de la ville de Laval, la Banque d’œuvres du Canada et la Banque Royale du Canada.




.

.

.

.

.

.

.


.

.

.

.

.



.

.

.

.

.